SUR LES CRêTES BLEUES

RECUEIL DE POÈMES

 

 

Asseyez-vous là, à côté de moi, sur la pierre blanche des crêtes bleues. Fléchissez les paupières si vous préférez. Laissez-moi vous raconter les soleils fous et les arcs-en-ciel qui naissent ici.

Laissez les mots donner vie à l’impossible.

 

 

 

Avec l’auteur, évadez-vous sur l'écume encore frémissante des temps lointains où l'écho de calcaire jaillit. Laissez-vous guider pour une saison en amour par ses mots invisibles. Devenez oiseau. Fermez les yeux. Belle sieste poétique...

 

 

 

 Là où meurt la raison (page 1)

 

Frissons d'azurs mauves sur les calcaires oubliés

La nuit cède au jour ses clochers de ciel doré

 

Et mes doigts courent encore sur ta peau endormie

Et mes jambes se lovent dans tes quartiers fleuris

 

Ma vie n'a qu'une fin, mes rêves de lointain

 

Ont échoué sur tes lèvres qui me happent en festin

Vieux chien oublié sur la grève dont le seul horizon

 

S'aligne à tes yeux

 

Horloges du temps, sans cadran, sans saison

Où fuguent les étoiles, où meurt la raison

 

La prison de tes yeux.

 

*

 

Je suis à ce tournant où se fracassent nos vies

Quand dans le creux de mon cœur

 

une nouvelle a fleuri.

 

*

 

Il y a des fruits sur les arbres que je n'oserais toucher

 

Ils sont comme ta peau sage au grain velouté

Et si je croque ces mots c'est pour ne plus m'en aller.

Les crêtes bleues, une claque d'amour.

Var Matin

Fou, hardi, insolent, Olivier est l'aventurier aux cheveux grisonnants qui démasque, au long des sentes provençales, l'amour insolent de nos 50 ans !

Jo Boudier

Olivier Houles nous égare dans une ode à l'amour, faite de tendresse, de passion, de volupté (...).

Var Matin